Juil 13 2011

Harry Potter et les Reliques de la Mort, 2ème partie ***

C’est une véritable déferlante Harry Potter qui est annoncé dans toute la France et chez nous évidemment. Alors déjà cette immense avant-première hier soir, la première du genre à Paris qui a intronisé telle une rock star le sorcier de Poudlard dans l’immense salle de Paris Bercy.
Près de 8000 fans se sont arraché le précieux sésame pour y accéder, à quelques 25 euros pièce, faut-il le rappeler. Une projection avec lunettes puisque ce dernier volet des aventures de Potter est entièrement tourné en 3D.
Une projection qui aura eu un peu plus de relief avec la présence d’une partie de l’équipe de la saga venu pour l’occasion en France, mais qui a brillé toutefois par l’absence de son principal héros… Daniel Radcliffe ayant de son côté décliné l’invitation parisienne…

Cet événement créé déjà la polémique d’ailleurs puisque cette projection ayant eu lieu dans une salle de concert, la taxe cinématographique prélevée sur chaque billet échappe à la profession qui fustige le distributeur américain pour l’occasion.

Et ça ne s’arrête pas là, avant de débarquer dans une combinaison colossale plus de 800 salles dans toute la France à 14h, c’est 320 cinémas, qui ont programme le film hier soir à minuit ! C’est d’ailleurs un autre record qui a été battu puisque c’est la première fois qu’autant de cinémas ont projeté le même film à un horaire aussi tardif.

Alors ce dernier opus est le moment de savoir qui va sortir vainqueur de l’affrontement entre Potter et Lord Voldemort.

En tout cas le grand gagnant, c’est la société de production et de distribution la Warner Bros. qui aura généré durant toute la saga près d’un milliard de dollars de recettes par épisode…  Ce dernier est le huitième, faites les calculs !

Intervention dans le journal de 18h00 ce mardi 12 juillet


Juil 13 2011

Les Mythos ***

L’outsider de cet été cinéma est une comédie française qui a tout emprunté des plus grandes… celles venus des states, c’est d’ailleurs ce que revendique à souhait le réalisateur de ces Mythos, Denis Thybaud qui s’est largement inspiré des plus populaires du genre outre atlantique avec quelques références bien choisies : Un fauteuil pour deux, Un jour sans fin ou le récent Rien que pour vos cheveux.

L’action, puisque le film n’en est pas moins doté, nous transporte dans le quotidien de trois petits lascars de cités, improvisés agents de sécurités via le « plan mytho » monté par l’un des leurs. Leur premier coup leur permet d’assurer la sécurité rapprochée d’une jeune et capricieuse héritière belge. Ça tombe bien pour elle, quelques tueurs sont à ses trousses, et pour le coup un peu moins bien pour les trois banlieusards inexpérimentés.

Avec un casting fait de petits nouveaux choisis avec talent, ces Mythos tiennent leur promesse, nous faire sourire et rire, même si le film s’adresse plus facilement à un public ados à prime abord. La réalisation et les dialogues sont soignés, et le tout en fait un outsider de choix face au sorcier de Poutlard.

Ecoutez ici l’interview intégrale d’Alban Ivanov (comédien), et de Denis Thybaud