Very Bad Trip 2 ***

Après le carton phénoménal du premier opus, les joyeux fêtards de Very Bad Trip sont de retour. Exit Las Vegas, les voici parti en Thaïlande retrouver l’un d’eux trois parti se marier.
Les bonnes résolutions sont là, hors de question d’ingurgiter autre chose que du petit lait avant le moment fatidique. Mais seront-ils tenir leur promesse ? Evidemment non…
Et ce que l’on aime dans cette licence, c’est que le trio n’a toujours aucune limite, du moins, leurs auteurs.

A Bangkok, ville d’où on peut ne jamais revenir, les trois se réveillent dans un hôtel miteux et crasseux sans le moindre souvenir de ce qui a pu se dérouler la veille. Zack Galifianakis qui est le rondouillard de la bande se réveille crane rasé. Ed Helms arbore de son côté un tatouage sur le visage piqué à son idole Mike Tison, et le beau gosse de l’histoire Bradley Cooper est vite importuné par un drôle de singe habillé en tenue rock’n roll. Le reste dépasse l’entendement indique la production du film.
Donc ici, aidé de Chow, le mafieux asiatique croisé dans l’épisode un, la bande va rencontrer sur son chemin un gangster inquiétant, une série de malfrats, des dealers russes, un transsexuel et un moine bouddhiste qui sera témoin de la virée du groupe.

Bref, action et toujours autant d’humour sont au rendez-vous dans ce numéro deux. Et tant mieux !


Leave a Reply